FLASH INFO
๐—”๐—บ๐—ฒฬ๐—ป๐—ฎ๐—ด๐—ฒ๐—บ๐—ฒ๐—ป๐˜ ๐—ฑ๐—ฒ๐˜€ ๐—ฏ๐—ฎ๐—ฟ๐—ฟ๐—ฎ๐—ด๐—ฒ๐˜€ ๐Ÿญ, ๐Ÿฎ ๐—ฒ๐˜ ๐Ÿฏ : ๐—น๐—ฒ ๐—บ๐—ถ๐—ป๐—ถ๐˜€๐˜๐—ฟ๐—ฒ ๐—•๐—”๐—ฅ๐—ข ๐—ฐ๐—ผ๐—ป๐˜€๐˜๐—ฎ๐˜๐—ฒ ๐—ฑ๐—ฒ ๐˜ƒ๐—ถ๐˜€๐˜‚ ๐—นโ€™๐—ฒฬ๐˜๐—ฎ๐˜ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—น๐—ฎ ๐˜€๐—ถ๐˜๐˜‚๐—ฎ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐˜€๐˜‚๐—ฟ ๐—น๐—ฒ ๐˜๐—ฒ๐—ฟ๐—ฟ๐—ฎ๐—ถ๐—ป
๐‚๐š๐ฆ๐ฉ๐š๐ ๐ง๐ž ๐š๐ ๐ซ๐ข๐œ๐จ๐ฅ๐ž ๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐Ÿ’-๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐Ÿ“ : ๐ฅ๐ž ๐ฆ๐ข๐ง๐ข๐ฌ๐ญ๐ซ๐ž ๐’๐Ž๐Œ๐๐ˆ๐„ฬ ๐ฅ๐š๐ง๐œ๐ž ๐ฅ๐ž ๐ฉ๐ซ๐จ๐œ๐ž๐ฌ๐ฌ๐ฎ๐ฌ ๐๐ž ๐๐ข๐ฌ๐ญ๐ซ๐ข๐›๐ฎ๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐๐ž๐ฌ ๐ข๐ง๐ญ๐ซ๐š๐ง๐ญ๐ฌ ๐š๐ ๐ซ๐ข๐œ๐จ๐ฅ๐ž๐ฌ.

๐—™๐—ถ๐—ป๐—ฎ๐—ป๐—ฐ๐—ฒ๐—บ๐—ฒ๐—ป๐˜ ๐—ฎ๐—ฑ๐—ฑ๐—ถ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป๐—ป๐—ฒ๐—น ๐—ฑ๐—ฒ ๐—น๐—ฎ ๐—•๐—ฎ๐—ป๐—พ๐˜‚๐—ฒ ๐—บ๐—ผ๐—ป๐—ฑ๐—ถ๐—ฎ๐—น๐—ฒ ๐—ฎ๐˜‚ ๐—ฃ๐—”๐—˜๐—” : ๐—นโ€™๐—จ๐—ป๐—ถ๐˜๐—ฒฬ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—š๐—ฒ๐˜€๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐—ฒ๐˜ ๐—นโ€™๐—จ๐—ป๐—ถ๐˜๐—ฒฬ ๐—ฑ’๐—”๐—ฝ๐—ฝ๐˜‚๐—ถ ๐—ฑ๐˜‚ ๐—ฃ๐—ฟ๐—ผ๐—ด๐—ฟ๐—ฎ๐—บ๐—บ๐—ฒ ๐—ฒ๐—ป ๐—ฝ๐—ฎ๐—ฟ๐—น๐—ฒ ๐—ฎ๐˜ƒ๐—ฒ๐—ฐ ๐—น๐—ฒ ๐—บ๐—ถ๐—ป๐—ถ๐˜€๐˜๐—ฟ๐—ฒ ๐—ฅ๐—ผ๐—ด๐—ฒ๐—ฟ ๐—•๐—”๐—ฅ๐—ข

810

Le ministre de lโ€™Environnement de lโ€™Eau et de lโ€™Assainissement, Roger BARO a reรงu, ce mercredi 29 novembre 2023, ร  son cabinet, une dรฉlรฉgation de lโ€™Unitรฉ de gestion et de lโ€™Unitรฉ dโ€™appui du Programme dโ€™approvisionnement en eau potable (PAEA) conduite par son coordonnateur, Jean Mathieu BINGBOURE.

Lโ€™objectif de cette visite, est de prรฉsenter la note conceptuelle pour le financement additionnel du Programme dโ€™approvisionnement en eau et dโ€™assainissement au ministre en charge de lโ€™eau et de lโ€™assainissement et prendre des nouvelles orientations pour une meilleure mise en ล“uvre du programme.

Le coordonnateur du PAEA a prรฉsentรฉ au ministre BARO assistรฉ des membres de son cabinet et du Secrรฉtariat gรฉnรฉral, les grandes articulations de la note conceptuelle. Il sโ€™agit essentiellement du bilan de la mise en ล“uvre du programme, les principaux rรฉsultats par domaine de rรฉsultats, les zones dโ€™intervention, la, durรฉe, le coรปt du financement du programme.

En ce qui concerne le bilan de la mise en ล“uvre du programme durant quatre (04) ans, on note principalement la rรฉalisation des ouvrages dโ€™AEPA. Les rรฉalisations ont permis entre autres de desservir 1 269 337 personnes supplรฉmentaires en eau potable et en infrastructures dโ€™assainissement amรฉliorรฉes dans les zones dโ€™intervention du programme dont 829 357 personnes en eau potable.

A lโ€™issue de la prรฉsentation, le Ministre BARO a fรฉlicitรฉ le coordonnateur et lโ€™ensemble des รฉquipes pour tous les rรฉsultats engrangรฉs avant dโ€™ouvrir les รฉchanges en vue des contributions pour une mise en ล“uvre plus efficiente. Des orientations ont รฉtรฉ donnรฉes, notamment la rรฉalisation dโ€™une cartographie des rรฉalisations du programme au 31 dรฉcembre 2023, la crรฉation dโ€™une ligne budgรฉtaire pour la sรฉcurisation des points stratรฉgiques tels que les fleuves, la prรฉvision dโ€™un plan de formation, la prรฉvision de ressources pour la crรฉation dโ€™un institut de formation appartenant au ministรจre pour des formations diplรดmantes et enfin, une rรฉflexion sur les possibilitรฉs dโ€™approvisionnement des grandes villes ร  partir des grandes retenues dโ€™eau.

Lancรฉ en 2019, lโ€™exรฉcution du PAEA รฉtait prรฉvue sโ€™รฉtendre jusquโ€™en fin 2023. Avec le financement additionnel de la part de la Banque mondiale qui appuie le programme en plus dโ€™une contrepartie du Gouvernement burkinabรจ, il connaรฎtra un prolongement de deux (02) ans.

๐——๐—–๐—ฅ๐—ฃ/๐— ๐—˜๐—˜๐—”