FLASH INFO
๐‘๐ž๐œ๐จ๐ง๐ฌ๐ญ๐ข๐ญ๐ฎ๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐๐ž๐ฌ ๐ฆ๐จ๐ฒ๐ž๐ง๐ฌ ๐โ€™๐ž๐ฑ๐ข๐ฌ๐ญ๐ž๐ง๐œ๐ž ๐๐š๐ง๐ฌ ๐ฅ๐ž ๐‚๐ž๐ง๐ญ๐ซ๐ž-๐„๐ฌ๐ญ : ๐๐ž๐ฌ ๐ฆ๐žฬ๐ง๐š๐ ๐ž๐ฌ ๐ฏ๐ฎ๐ฅ๐ง๐žฬ๐ซ๐š๐›๐ฅ๐ž๐ฌ ๐›๐žฬ๐ง๐žฬ๐Ÿ๐ข๐œ๐ข๐ž๐ง๐ญ ๐๐ž ๐ค๐ข๐ญ๐ฌ ๐โ€™๐ž๐ฆ๐›๐จ๐ฎ๐œ๐ก๐ž ๐จ๐ฏ๐ข๐ง๐ž
๐‚๐š๐๐ซ๐ž ๐ฌ๐ž๐œ๐ญ๐จ๐ซ๐ข๐ž๐ฅ ๐๐ž ๐๐ข๐š๐ฅ๐จ๐ ๐ฎ๐ž ยซ๐๐ซ๐จ๐๐ฎ๐œ๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐š๐ ๐ซ๐จ-๐ฌ๐ฒ๐ฅ๐ฏ๐จ-๐ฉ๐š๐ฌ๐ญ๐จ๐ซ๐š๐ฅ๐ž ยป : ๐ฎ๐ง ๐ญ๐š๐ฎ๐ฑ ๐โ€™๐ž๐ฑ๐žฬ๐œ๐ฎ๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐Ÿ๐ข๐ง๐š๐ง๐œ๐ข๐žฬ€๐ซ๐ž ๐ ๐ฅ๐จ๐›๐š๐ฅ ๐๐ž ๐Ÿ”๐Ÿ“ % ๐ซ๐žฬ๐š๐ฅ๐ข๐ฌ๐žฬ๐ž๐ฌ ๐ž๐ง ๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐Ÿ‘

๐—–๐—ฎ๐—ฑ๐—ฟ๐—ฒ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—ฐ๐—ผ๐—ป๐—ฐ๐—ฒ๐—ฟ๐˜๐—ฎ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐—ฑ๐—ฒ๐˜€ ๐—ฎ๐—ด๐—ฒ๐—ป๐—ฐ๐—ฒ๐˜€ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—นโ€™๐—ฒ๐—ฎ๐˜‚ : ๐—น๐—ฒ ๐— ๐—ถ๐—ป๐—ถ๐˜€๐˜๐—ฒฬ€๐—ฟ๐—ฒ ๐—ฒ๐—ป ๐—–๐—ต๐—ฎ๐—ฟ๐—ด๐—ฒ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—นโ€™๐—ฒ๐—ฎ๐˜‚ ๐˜๐—ถ๐—ฒ๐—ป๐˜ ๐˜€๐—ฎ ๐—ฝ๐—ฟ๐—ฒ๐—บ๐—ถ๐—ฒฬ€๐—ฟ๐—ฒ ๐˜€๐—ฒ๐˜€๐˜€๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐—ฑ๐—ฒ ๐—นโ€™๐—ฎ๐—ป๐—ป๐—ฒฬ๐—ฒ ๐—ฑ๐—ฒ ๐Ÿฎ๐Ÿฌ๐Ÿฎ๐Ÿฐ

188

La premiรจre session ordinaire du cadre de concertation des agences de lโ€™Eau du Burkina Faso sโ€™est tenue ce Lundi 19 fรฉvrier 2024 au sein du Ministรจre de lโ€™environnement de lโ€™eau et de lโ€™assainissement.

Placรฉe sous la prรฉsidence de Roger BARO ministre en charge de lโ€™eau cette rencontre a rรฉuni les responsables des 5 agences de lโ€™eau que sont le Gourma, le Liptako,les Cascades, le Mouhoun et le Nakanbรฉ; des acteurs clรฉs de la gestion Intรฉgrรฉe de la ressource en Eau (GIRE) du ministรจre et des personnes ressources .

Les 5 agences de lโ€™eau sont des Groupements dโ€™Interรชt Public qui couvrent 4 bassins hydrographiques. Elles gรจrent les ressources en eau par la coordination des actions y relatives et par la concertation afin de prรฉparer et de mettre en ล“uvre, dans les conditions optimales de rationalitรฉ, les orientations et les dรฉcisions prises dans le domaine de l’eau.

ย 

Ce cadre de concertation vient combler un vide liรฉ au dialogue entre les agences sur les difficultรฉs quโ€™elles rencontrent mais aussi pour favoriser un dialogue permanent entre les agences et leur ministรจre de tutelle technique en vue de rechercher les solutions aux problรจmes pratiques rencontrรฉs . Il offre รฉgalement lโ€™occasion dโ€™apprรฉcier les performances rรฉalisรฉes et les rรฉalisations programmรฉes par les diffรฉrents groupements dโ€™intรฉrรชts publics dโ€™une annรฉe ร  lโ€™autre, et les perspectives pour cette annรฉe 2024.

Ces cadres de concertations qui contribueront ร  amรฉliorer les performances des agences, contribueront aussi ร  lโ€™atteinte dโ€™un des objectifs du gouvernement de la transition qui est de mobiliser et de bien gรฉrer les ressources en eau de surface.

โ€œPour cette annรฉe 2024 , dans la dynamique de la mise en ล“uvre du contrat dโ€™objectif que son Excellence le Premier Ministre mโ€™a assignรฉ,je voudrais engager lโ€™ensemble des acteurs de la GIRE, notamment les agences de lโ€™eau, pour lโ€™entretien et la sรฉcurisation des infrastructures hydrauliquesโ€ a exhortรฉ le Ministre. Le ministre BARO.

๐——๐—–๐—ฅ๐—ฃ/๐— ๐—˜๐—˜๐—”