CSD/PASP : Place à l’atelier de validation technique.

342

Ce mercredi 21 février 2024 s’est tenu dans la salle de conférence de l’ex Ministère des Ressources Animales et Halieutiques à Ouagadougou l’atelier de validation technique du rapport annuel de performance 2023 de la politique nationale de développement (PND) et  du plan d’actions pour la stabilisation et le développement du secteur production agro-sylvo-pastorale (PA-SD/PASP) révisé.

Le secrétariat permanent de la coordination des politiques sectorielles agricoles (SP/CPSA) est chargé de coordonner le processus de la revue avec l’appui technique des Directions générales des études et des statistiques sectorielles (DGESS) des ministères en charges de l’agriculture et de l’environnement et de la recherche.

L’équipe technique sous le leadership du SP/CPSA à procéder au cours d’un atelier à l’élaboration du rapport annuel de performance 2023 de la politique nationale de développement (PND) et à la révision du plan d’actions pour la stabilisation et le développement du secteur production agro-sylvo-pastorale (PA-SD/PASP).

Présidé par M. Alain SAWADOGO Conseiller technique au cabinet du MARAH représentant le secrétaire général (SG), cette rencontre a connu la participation de l’équipe technique du CSD/PASP, des responsables de programme budgétaire, des collectivités territoriales, des acteurs non étatiques et des partenaires techniques et financiers.

L’objectif de cet atelier était de valider le rapport annuel de performance 2023 de mise en œuvre du plan d’actions pour la stabilisation et le développement et la version actualisée de ce plan.

L’atelier s’est déroulé en plénière avec deux présentations portées sur le rapport annuel de performance 2023 et sur les éléments qui ont fait l’objet de révision dans le PA-SD/PASP suivies d’échanges. Les échanges ont essentiellement porté sur la pertinence de certains indicateurs, l’état de mise en œuvre des recommandations et des coquilles présentes dans les documents. A l’issu des échanges, les documents ont été validés pour permettre la poursuite du processus.

DPCA/SP-CPSA