FLASH INFO

Le ministre Amadou DICKO à Koubri

208

Le ministre Amadou DICKO s’est d’abord rendu à la Société de fabrique d’aliments pour bétail (SOFAB) à Koubri. A partir de la matière première locale, la SOFAB produit des aliments complets et enrichis, adaptés à chaque espèce d’animale d’élevage. L’usine a une capacité de production de 10 tonnes par heures et est dotée d’équipements de pointe. Les équipes d’expert nationaux et internationaux à l’œuvre ont permis de mettre à la disposition des éleveurs des aliments de qualité performante. « Nous sommes arrivés à faire en sorte que la production de poulets passe à deux cycles par an, ce qui accroît la rentabilité des producteurs », a souligné le directeur général de la SOFAB, Fabrice Arnaud SANDWIDI.
Selon le Directeur général, cette usine s’inscrit dans le cadre d’un projet intégré d’approvisionnement de lait dans les écoles. Dans ce sens, la société envisage importer des vaches performantes qui seront nourris à base de ses aliments.
Avant de quitter la Société, le ministre s’est rendu sur le site réservé à la construction du magasin de stockage de lait.
Le Directeur général a apprécié positivement la visite du ministre délégué en charge des ressources animales.
Après la SOFAB c’est la ferme de vaches de production laitière du monastère Saint Benoît de Koubri qui reçoit le ministre Amadou DICKO. Ici, il s’agit de vaches qui sont importées avec une capacité de production de laitière de 250 à 300 litres par jour. Cette production connait une baisse en temps de chaleur. Selon le gestionnaire de la ferme, le Frère Daniel Innocent OUEDRAOGO, la ferme traverse une période de mévente et fait face à la cherté des aliments pour la nutrition des vaches.
A la suite de la ferme du monastère Saint Benoît, le ministre s’est rendu à FASO GRAIN, une autre usine de production d’aliments pour bétail. la société produit des aliments à partir de maïs, du soja, de l’arachides et des matières minérales, entre autres. Sa capacité de production est de 250 tonnes par jour. Selon le Directeur général de FASO GRAIN, Ismaël OUEDRAOGO, c’est première fois que la société reçoit la visite d’un membre du Gouvernement. « Nous sommes là depuis douze ans, mais nous n’avions reçu la visite d’aucun ministre. Aussi, avec les nouvelles autorités, nous soumissionnons même à des marchés de grande importance, ce qui n’était pas le cas avant », a indiqué Ismaël OUEDRAOGO.
Le ministre délégué chargé des Ressources animales a dit noté des difficultés en termes de couverture du territoire national auxquelles il tentera d’apporter des solutions. Il a est revenu sur le projet de construction d’une unité de production de lait dans la commune de Koubri. « Ce projet couvrira un rayon de 100 km autour de Ouagadougou. Il permettra d’approvisionner les cantines scolaires en produits laitiers et créer des emplois », a laissé entendre le ministre Amadou DICKO.